Autres Articles

25 novembre : Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes

Trois décès par semaine. 140 femmes ont succombé sous les coups de leur conjoint en 2009. Et (...)

Violences faites aux femmes

Communiqué commun de la CLEF, Femmes Solidaires, le Forum Femmes Méditerranée, la Fédération (...)

Réforme territoriale : La parité rattrapée par les cheveux… et de manière insuffisante

Le projet de loi relatif à la réforme des collectivités territoriales adopté hier par le Sénat (...)

Congrès international féministe : le féminisme à l’épreuve des mutations géo-politiques : 40 ans du Mouvement

Dans la décennie soixante-dix du vingtième siècle, les mouvements féministes dits “de la deuxième (...)

Colloque « Handicap, Affectivité, sexualité, dignité »

Lettre de Malka Malkovich à propos du colloque « Handicap, Affectivité, sexualité, dignité »du 26 (...)

Marche mondiale des femmes

International : la 3ème Marche Mondiale des Femmes se prépare, que le lancement mondial se fera le 8 mars 2010 (Journée internationale des femmes) pour se terminer au Congo dans la région des Grands Lacs le 17 octobre 2010 (journée mondiale contre la pauvreté).

Appel à la Marche mondiale des Femmes 2010

Madame, Monsieur,

Nous vous avons le plaisir de vous informer que la 3ème Marche Mondiale des Femmes se prépare, que le lancement mondial se fera le 8 mars 2010 (Journée internationale des femmes) pour se terminer au Congo dans la région des Grands Lacs le 17 octobre 2010 (journée mondiale contre la pauvreté).

Le Collectif 13 Droits des Femmes avec la Coordination nationale de la Marche Mondiale des Femmes avaient organisé en 2005 l’étape européenne à Marseille. Vous y avez peut-être participé ? Nous vous invitons à nous rencontrer et à participer aux actions collectives qui seront organisées sur les 4 thèmes de la marche 2010 :

- Biens communs, biens publics

- Paix et démilitarisation

- Travail des femmes, autonomie financière

- Violences envers les femmes

Néanmoins, les thèmes initiaux des marches précédentes (2000 et 2005) les revendications inscrites dans la plateforme et dans la Charte restent d’actualité :

- Contre la pauvreté et les violences (2000)

- Pour l’égalité, la liberté, la solidarité, la justice et la paix (2005) La réunion d’ouverture aura lieu le mercredi 27 janvier 2010 à 18 H 00 à la Bourse du travail, 23, Bd Charles Nédelec 13003 Marseille.

Pour plus d’informations et mieux connaître notre mouvement national vous pouvez consulter notre site :

www.mmf-france.fr et pour connaître le Collectif 13 DDF consulter :

http://collectif13ddf.free.fr

Tel . du Collectif 13 DDF :06 03 11 07 38

Pour contacter le collectif/collectif13ddf@hotmail.fr


Invitation de la Marche Mondiale des Femmes.

Nous sommes en route pour que la Paix, l’Egalité, la Solidarité, la Justice, la Liberté progressent dans le monde.

Nous, femmes de la Marche Mondiale, déclarons que nous sommes déterminées, plus que jamais, à continuer à marcher ensemble, en France, dans toutes les villes, sur tous les continents. Nous avons, en effet, la certitude qu’un autre monde est possible ! Nous agissons, ensemble et sans relâche, pour résister et construire des alternatives. « Être en marche » exprime l’idée d’avancer librement, sans contraintes ni empêchements. Nous sommes en marche pour dire la force des femmes organisées de manière collective, en associations, groupes, mouvements, avec des expériences, des cultures politiques et ethnies différentes mais qui poursuivent un objectif commun : dépasser l’ordre actuel, injuste, qui engendre violence et pauvreté. Notre marche exprime également notre solidarité internationale et le fait que nous sommes vigilantes vis-à-vis des situations vécues par nos camarades dans d’autres régions du globe.

Nous vous invitons à nous rejoindre pour construire ensemble un large comité représentant les forces vives qui luttent et résistent dans l’objectif d’organiser collectivement l’étape française de la prochaine Marche Internationale de 2010.

Pourquoi cette troisième édition de la Marche Mondiale des Femmes ?
- La crise financière et économique mondiale actuelle, les États, subordonnés aux intérêts du capital financier et des multinationales, abandonnent les populations pour se porter au secours des marchés ;

- Les décideurs économiques mondiaux (Banque mondiale, BCE et Fonds monétaire international) n’ont posé aucun geste concret permettant d’espérer un " changement de cap " dans leurs orientations ;

Dans ce contexte, les problèmes de pauvreté et de violences envers les femmes augmentent dramatiquement ; Le patriarcat, le capitalisme et le racisme sont trois systèmes qui s’articulent pour contrôler nos corps et nos vies.

Au sud comme au nord, leurs institutions (gouvernements, grandes entreprises, religions) veulent nous empêcher de conquérir nos droits ou essayent de nous enlever ceux que nous avons déjà acquis. Après les crises alimentaire, énergétique, environnementale et éthique, la crise financière révèle le caractère hautement spéculatif, destructeur et néocolonialiste de ces systèmes.

Après les éditions de 2000 et 2005, en 2010, nous ferons entendre notre voix de manière encore plus forte, autour des quatre thèmes décidés lors de la dernière réunion internationale :

1. Biens communs

Nous luttons contre la privatisation de la nature et des services publics. Nous défendons le principe de souveraineté alimentaire, le droit à la santé, l’éducation, l’eau potable et à l’assainissement.

2. Paix et démilitarisation

Nous mettons en évidence la complexité des causes des guerres, avec le contrôle du corps et de la vie des femmes, la manipulation des conflits ethniques et religieux, l’exploitation des ressources naturelles et les intérêts de l’industrie de l’armement.

3. Travail des femmes

Nous défendons l’accès de toutes les travailleuses et travailleurs aux droits, à la sécurité sociale et à l’égalité salariale, de même qu’un salaire minimum juste, dans le monde entier, sans aucune discrimination.

4. Violence envers les femmes

Nous voulons combattre les violences envers les femmes, en comprendre les causes, comment elles se manifestent et rendre visible toutes les formes de résistance des femmes, notamment collectives, face à la violence sexiste. Nous exigeons des législations appropriées, ainsi qu’une éducation non sexiste et laïque afin de ne pas reproduire des comportements machistes et sexistes imprégnés dans les mentalités.

Quand et quelles actions de la Marche ?

Entre le 8 mars et le 17 octobre 2010, des actions collectives en France, en Europe et en Afrique seront menées :

1. Organisation de marches du 8 au 18 mars 2010 dans tous les pays où nous avons des délégations avec célébration des 100 ans de la « journée internationale pour les droits des femmes » ;

2. Organisation en juillet 2010, d’une campagne mondiale contre le système prostitutionnel qui est systématiquement associé aux coupes du monde de football et dont la prochaine édition se tiendra en Afrique du Sud ;

3. Organisation de marches autour du 17 octobre 2010, journée internationale de lutte contre la pauvreté, avec un rassemblement mondial dans la région des Grands Lacs (RDC), associé dans chaque pays ou continent à 24h de solidarité féministe.

Au niveau européen, deux actions spécifiques ont été proposées :

1.Une grande manifestation européenne pour le droit à disposer de son corps (avortement, sexualité, homosexualité...), à Rome, en mai 2010, et, en cas de difficultés à le faire, proposition d’un rassemblement au Pays Basque espagnol au siège de l’Opus Dei ;

2.

Actions le 24 mai (journée mondiale des femmes pour la paix) ou le 21 septembre 2010 (journée mondiale pour la paix),

pour dénoncer le rôle des industries de l’armement des pays occidentaux dans les conflits.

L’un des objectifs de cette 3ème édition est également de favoriser les nouvelles alliances, ou de les renforcer, avec d’autres réseaux d’acteurs engagés sur les thèmes de la Marche (défense de l’environnement, mouvements paysans, associations de migrant-e-s, syndicats, autres réseaux féministes, etc.). En effet, il ne devrait pas exister ni analyses, ni demandes spécifiques ou secondaires des femmes mais des revendications pour les femmes qui soient collectivement portées car essentielles au changement général.

De cette optique découle le slogan : « Changer la vie des femmes pour changer le monde, changer le monde pour changer la vie des femmes » Il montre les maillons d’une chaîne de revendications unitaire que les différents réseaux, féministes, altermondialistes, etc., peuvent partager. Comment s’engager ?

Vous êtes un-e individuel-le, une association, une collectivité, vous souhaitez vous engager dans la préparation de l’action de la Marche de 2010, rentrez en contact avec la Coordination française de la Marche Mondiale des Femmes pour :

- participer aux réunions physiques et groupes de discussion par Internet, par thèmes, visant à construire des revendications communes ;

- proposer ou participer à des actions concrètes de mobilisation pour 2010 ;

- apporter des appuis techniques, humains ou financiers

- relayer les informations auprès de votre réseau ;

- etc.

Contactez nous, unissons nos forces car tant que toutes les femmes ne seront pas libres, nous ne serons pas libres.

COLLECTIF 13 DROITS DES FEMMES DU MERCREDI 27 JANVIER

OUVERTURE DE LA MARCHE MONDIALE DES FEMMES 2010

ORDRE DU JOUR :

1- ­ Présentation de la MMF

Son histoire, ses valeurs, La MMF 2005 à Marseille, le fonctionnement de la MMF

Au niveau international, national.

2- ­ La MMF 2010 :

Les initiatives prévues au niveau international et national Présentation des 4 thèmes de la marche (bref compte rendu des responsables d¹atelier)

Propositions d¹organisation et de fonctionnement de la MMF au niveau local

Questions, débatŠ

3- ­ Engagement dans la MMF 2010

Signature de l’appel et adhésion

4- ­ Aspects pratiques ­

matériel finances

5- ­ Lancement public de la MMF

Manifestation du 8 Mars

Questions, débat, échanges sur les initiatives à envisager sur Marseille, et sur les projets en cours dans les organisations

mardi 9 novembre 2010